Sélectionner une page

Quand faut-il retirer les barreaux du lit bébé ?

Rédigé par Louise le 14 mai 2023
Louise-Rédactrice-Babyo
quand enlever barreaux lit bébé

Bébé bouge beaucoup pendant son sommeil. C’est pourquoi il est important d’installer des barreaux sur son lit ou d’acheter un lit évolutif, réglable ou transformable avec des barreaux amovibles. En effet, ces barreaux l’empêchent de tomber ou de basculer hors du lit. Mais arrivé à un certain âge, bébé deviendra autonome et n’aura plus besoin de ces protections. Pour être plus prudent, vous vous demanderez sûrement à quel moment il faut retirer les barreaux du lit pour enfant. Pour connaître la réponse, nous vous invitons à lire ces quelques lignes.

L’âge idéal pour retirer les barreaux du lit bébé

Un bébé grandit très vite. Après le lit-parapluie cododo ou le berceau lors des premiers mois, il passe au lit à barreaux à partir de 6 mois. Il peut utiliser ce lit pour bébé jusqu’à ses 3-4 ans environ.

Toutefois, il est possible d’enlever les barreaux quand le bébé atteint ses 2 ans. En effet, à partir de cet âge, votre bout de chou devient autonome. L’existence de ces protections peut donc être dangereuse pour lui lorsqu’il tente de faire des cascades.

Dans tous les cas, il n’y a pas d’âge obligatoire pour enlever les barreaux du lit bébé. Cela dépend de chaque enfant, de son développement et de son comportement. Ainsi, il existe des signes avant-coureurs que vous pouvez prendre en compte afin de transformer le lit pour bébé.

Les différents signes indiquant qu’il faut retirer les barreaux du lit bébé

En tant que parent responsable, vous devez être attentif à quelques signes avant de prendre la décision de retirer les barreaux du lit.

Entre autres, si vous remarquez que votre tout-petit commence à faire le cascadeur ou essaye de grimper sur les barreaux du lit, vous devez les enlever. Cela évite ainsi tout risque de chute. Votre bébé pourra ensuite descendre et monter sans danger.

Pensez également à changer le lit pour bébé ou à retirer les barreaux quand vous voyez qu’il manque de place. En effet, lorsque votre enfant commence à être à l’étroit, il déplace toutes peluches ou les autres jouets de son lit. De la même façon, il ne peut plus bouger aisément et commence à toucher le bout du lit.

Sachez également qu’il est temps d’enlever les barreaux du lit lorsque le bébé devient autonome. En effet, il l’est lorsqu’il peut marcher, dormir ou se lever tout seul. Il peut même expliquer clairement son envie de changer son lit bébé en lit enfant. Pour développer encore plus l’autonomie de l’enfant tout en limitant les risques de chutes, vous pouvez aussi choirsir un lit Montessori

Comment enlever les barreaux du lit bébé sans le brusquer ?

Dormir dans un lit sans barreaux est une étape importante dans la vie de votre tout-petit. Pour mieux appréhender ce changement, il ne faut pas le brusquer. Voici quelques astuces pour y procéder en douceur.

Discuter avec l’enfant

La première chose à faire avant d’enlever les barreaux du lit bébé est d’en parler avec lui. Vous pouvez lui montrer et lui faire découvrir tous les avantages de s’endormir sur un grand lit. Il sera ainsi plus serein et plus confiant et pourra accepter facilement cette étape.

Demander l’avis de l’enfant sur son nouveau lit

Vous avez peur que votre enfant accepte mal le changement ? Pensez à l’emmener avec vous pour acheter son nouveau matelas en mousse et son nouveau linge de lit (drap, couette, drap-housse, housse de couette, taie).

Pour lui faire plaisir, vous pouvez même lui acheter des coussins, des oreillers ou encore des peluches. Il pourra faire le choix des motifs et des couleurs avec vous. De ce fait, il aura hâte de changer de lit ou de retirer les barreaux. Vous pouvez aussi changer le sommier si vous le voulez.

Garder le rituel du coucher

Pour réussir la transition du lit à barreaux vers le lit junior sans barreaux, il est important de préserver le rituel du coucher. De ce fait, le tout-petit sera rassuré dans sa chambre bébé. En effet, vous pouvez continuer à faire des câlins, lire des histoires, mettre des doudous ou placer le lit à son ancienne place. Ainsi, le cocon dans la chambre d’enfant sera recréé.

Effectuer le changement par étape

Pour éviter les réveils nocturnes et les angoisses au coucher, il est conseillé d’être patient et d’habituer l’enfant au lit sans barreaux petit à petit. En effet, une fois que ces derniers sont enlevés, l’enfant peut commencer à faire une sieste sur le lit sans barreaux.

Il peut ensuite y dormir une fois par semaine, tout le week-end puis tous les jours. Une fois qu’il a pris l’habitude, tout ira bien ! La seule erreur serait de faire marche arrière.

Quel lit choisir pour un bébé ?

Sur le marché, vous rencontrerez divers modèles de lits pour bébés. En effet, vous avez le choix entre un lit à barreaux pliant, un lit évolutif, un lit bébé combine ou encore un lit avec tiroir.

Pour les enfants plus petits, vous pouvez opter pour un lit à barreaux pliant. Celui-ci présente l’avantage d’être compact et facile à transporter. Il pourra vous accompagner lors de vos voyages et de vos vacances. Il peut se plier et vous pouvez le mettre dans le coffre. Le seul inconvénient avec ce lit est qu’il faut également transporter le matelas.

Le lit évolutif, quant à lui, est transformable. Vous pouvez le transformer en un grand lit en remplaçant ou en enlevant les pans à barreaux. Il est également possible d’étendre le sommier pour que le lit devienne plus grand.

Pratique, le lit bébé évolutif peut aussi être combiné avec d’autres meubles, tels que la table à langer ou la commode. Vous aurez ainsi à portée de main les diverses affaires de votre bout de chou : vêtements, chaussettes, produits de toilette et bien d’autres.

Le lit avec tiroir est aussi pratique. Vous ne risquez plus de voir les affaires de votre enfant éparpillées dans sa chambre.

Au niveau du drap, de la couette et de la housse, choisissez des modèles conçus avec un tissu de qualité. Ce dernier doit être confortable, respirant et facile à entretenir. La couleur et les motifs dépendent par ailleurs de vos goûts et de ceux de votre enfant.

 

 

A Lire également  Quelle taille de couche pour mon bébé ?