Sélectionner une page

La préparation des biberons pour bébé

Rédigé par Louise le 23 octobre 2023
Louise-Rédactrice-Babyo
préparation biberons bébé

Le lait maternel constitue une bonne alimentation pour assurer la bonne croissance des nouveau-nés. Il renferme tous les nutriments, dont les acides gras essentiels, les acides aminés, les vitamines, les minéraux…, importants pour leur santé et leur développement. D’ailleurs, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) le recommande durant les 6 premiers mois de la vie des bébés.

Bon nombre de mamans choisissent de poursuivre l’allaitement maternel pendant la période de diversification alimentaire. En plus d’être sain, alimenter au sein fera bénéficier des anticorps à un nourrisson jusqu’à ses 2 ans pour le protéger des maladies infantiles. Il est toutefois possible de l’associer ou de le remplacer par l’allaitement au biberon. Mais comment le préparer ?

La préparation d’un biberon pour bébé impose quelques règles pour éviter la contamination des microbes. Cet article vous présente chaque étape permettant de vous guider dans cette opération pour nourrir votre bébé dans les meilleures conditions.

Comment préparer un biberon pour bébé ?

La préparation du biberon n’est pas une tâche anodine pour nourrir un nouveau-né de jour comme de nuit. Cette étape permet de concocter une bonne alimentation pour le petit bout et d’assurer une meilleure digestion du lait. Il y a certaines règles à respecter afin que ce dernier puisse être bien dosé et à la bonne température. De ce fait, la tétée se déroulera sans problème.

Stériliser les biberons, les goupillons et les tétines

On commence donc par stériliser les équipements à utiliser : biberons, tétines et goupillons. Cette étape se révèle importante, surtout lorsqu’on les utilise pour la première fois ou après une longue période d’inutilisation.

Ces règles d’hygiène sont également préconisées après chaque tétée pour éviter la prolifération des bactéries et différentes infections. Il est possible de faire la stérilisation de tous les accessoires dans de l’eau bouillie ou un stérilisateur.

Bien choisir les laits à utiliser

Pour préparer le biberon de votre bébé, le choix du lait est primordial. Plusieurs alternatives sont possibles. Si vous ne souhaitez pas vous éloigner de l’allaitement maternel, il vaut mieux tirer votre lait à l’aide d’un tire-lait manuel ou électrique et le donner au biberon.

Le lait en poudre non stérile fait partie des laits infantiles les plus prisés pour les biberons. Il est dédié à être mélangé avec de l’eau. Les laits premier âge sont particulièrement dédiés aux nourrissons de 0 à 6 mois. Ils sont conçus avec du lait de vache afin d’obtenir un composant plus proche du lait maternel.

Le lait infantile deuxième âge correspond plutôt aux bébés à partir de 6 mois, au moment de commencer la diversification alimentaire. Quant au lait de croissance, il convient aux enfants de 12 mois à 3 ans. De manière générale, les fabricants mettent sur chaque boîte la quantité de lait à administrer en fonction de l’âge. Sinon, l’avis d’un pédiatre ou d’un personnel du centre de maternité est toujours d’une aide précieuse.

Pour prévenir les erreurs de dosage et de reconstitution, des laits stériles sous forme liquide et prêts à l’emploi se trouvent également sur le marché. Veillez tout simplement à conserver les bouteilles ouvertes dans un réfrigérateur sur un délai de moins de 48 heures.

Quelle eau est indiquée pour la préparation du biberon d’un bébé ?

L’eau gazeuse est totalement proscrite pour la préparation des biberons de bébé. Il vous faudra ainsi vous orienter vers d’autres alternatives.

La majorité des jeunes parents choisissent d’utiliser de l’eau du robinet à condition que les canalisations soient sans plomb. À ce titre, il vaut mieux rester prudent en laissant couler l’eau stagnante et attendre l’arrivée de l’eau froide pour préparer un biberon. Découvrez notre article dédié si vous vous demandez à quel âge donner de l’eau à bébé.

À noter que les germes et les micro-organismes risquent d’envahir l’environnement au-delà de 25 °C. Il est aussi déconseillé de nourrir bébé avec des eaux filtrées, entre autres dans une carafe filtrante ou adoucies.

L’eau en bouteille représente un choix très pratique pour confectionner les aliments des nourrissons. Il vaut mieux, par ailleurs, privilégier une bouteille d’eau peu minéralisée, pour les eaux de source, et entièrement étanche si elle est conservée dans le frigo.

Les enfants souffrant de coliques ont le plus besoin des eaux faiblement minéralisées. Le taux de minéralisation ne doit pas dépasser les 1 000 milligrammes par litre. Autrement, l’eau bouillie et refroidie fera l’affaire s’il n’y a pas d’eau potable.

Quelles sont les étapes de préparation ?

Vous pouvez procéder suivant les étapes suivantes pour préparer un biberon de votre bébé.

Les phases préparatoires

Commencez par bien laver vos mains avec de l’eau et du savon avant de manipuler un biberon et son contenu. L’efficacité d’une solution hydro-alcoolique n’est plus aussi à démontrer. Il est préférable de travailler dans un endroit propre, car les accessoires sont déjà stériles. Les bébés se montrent très fragiles aux microbes.

Préparer l’eau et le lait

La boîte de lait contient déjà une mesurette ou une cuillère permettant de déterminer les doses de poudre. Il est nécessaire de les remplir correctement pour éviter de fausser la quantité de lait. Évitez les doses bombées. Une mesurette rase de poudre de lait correspond à 30 ml de quantité d’eau. Le volume à préparer varie en fonction de l’âge et de l’appétit du bébé.

Lorsque le lait liquide est reconstitué, agitez le biberon fortement pour que le contenu se mélange parfaitement et ne présente ni des grumeaux ni des restes de poudre dans le fond. Il ne faut pas toucher le goupillon, la tétine ou le contenant avec la main pour prévenir la contamination microbienne.

Mieux donner le biberon à votre bébé

Un nombre grandissant de pédiatres préconisent de donner le biberon à température ambiante (37 °C) pour faciliter la digestion et limiter les régurgitations.

Certains jeunes parents préparent le lait infantile et le conservent au réfrigérateur. Si c’est le cas, il est possible de chauffer le biberon au bain-marie ou dans le chauffe-biberon avant de l’offrir. Le réchauffage au four à micro-ondes doit être écarté.

Pour vous assurer, vérifiez la température avec un thermomètre, car si le lait est trop chaud, il risque de brûler le petit bout. La méthode de grand-mère n’est pas si mal non plus en versant quelques gouttes sur le poignet pour tester la température.

Si vous utilisez des biberons de lait liquide prêts à l’emploi, il est de rigueur de jeter immédiatement le reste du lait non consommé.

Pour conclure, ces quelques lignes vous ont indiqué les étapes à entreprendre pour la préparation des biberons de votre bébé. N’oubliez pas de laver soigneusement et de stériliser tous les accessoires après chaque tétée. Aussi bien le biberon en verre ou en plastique que la tétine en silicone passent dans le lave-vaisselle.

 

A Lire également  Le meilleur choix pour votre bébé : le lit bébé en bois