Sélectionner une page

Quand donner de l’eau à bébé ?

Rédigé par Louise le 14 octobre 2023
Louise-Rédactrice-Babyo
quand donner eau bébé

L’alimentation des nourrissons est extrêmement importante. Il faut en prendre bien soin, car cela représente toute leur vie. La croissance et le bon développement du nouveau-né en dépendent. Vous devez également penser à ses besoins hydriques. En fait, durant ses premiers mois, son hydratation est assurée par le lait maternel en cas d’allaitement exclusif et par la préparation pour nourrissons en cas d’allaitement au biberon. 

On se demande alors : quand donner de l’eau à bébé, notamment lors des grandes chaleurs. Découvrons dans cet article à quel moment l’eau va faire partie de son programme alimentaire.

Comment assurer les besoins du nourrisson en eau ?

Le rôle de l’eau est vital dans l’alimentation des enfants et aussi des adultes. Elle sert à transporter les nutriments au sein de l’organisme, assure aussi leur absorption et élimine les toxines. Son importance est primordiale pour garder le corps bien hydraté.

Avant 6 mois

Néanmoins, il est déconseillé de donner de l’eau à un nouveau-né âgé de moins de 6 mois. Allaité au sein, l’hydratation de bébé est assurée par le lait maternel, qui contient davantage d’eau pour apaiser sa soif. Nul besoin d’en boire d’autres entre les tétées.

D’ailleurs, chaque tétée est plus riche en protéines, en calciums, en sels minéraux, en gras et en d’autres éléments nutritifs indispensables à la croissance du tout-petit. Il suffit de donner le sein le plus fréquemment possible à votre bébé, surtout en période de fortes chaleurs.

Au cas où l’enfant prend des préparations pour nourrissons, celles-ci contiennent déjà de l’eau. Il se peut toutefois que le petit bout pleure, car il fait très chaud. L’alimentation au biberon suffit largement sauf sous la recommandation du pédiatre ou d’une infirmière puéricultrice.

Votre bébé peut être initié à l’alimentation solide avant le sixième mois, comme les purées de légumes ou les veloutés. Vous n’aurez qu’à lui offrir une petite quantité de lait après les repas.

Après 6 mois

Tout le monde se demande : à quel âge peut-on donc faire boire de l’eau au petit bout et en quelle quantité ? 

La diversification alimentaire commence généralement entre 4 et 6 mois. Le bébé va commencer à manger des aliments solides. Mais le lait maternel ou le lait artificiel couvre encore ses besoins en eau.

Au-delà de cette limite, vous pouvez offrir de l’eau à bébé, mais en petites quantités sans devoir le forcer. Autrement, la période de sevrage est la plus appropriée pour commencer à introduire progressivement l’eau dans l’alimentation infantile. Il faut laisser à bébé le temps de s’habituer au goût de ce nouvel aliment. 

Entre autres, au début, vous pouvez lui en proposer entre les repas.

Pour quelles raisons éviter de donner de l’eau à un bébé avant 6 mois ?

 L’Organisation mondiale de la santé conseille d’éviter d’offrir de l’eau à un nourrisson avant ses 6 mois. Le lait maternel ou la préparation pour nourrisson est largement suffisant pour l’hydrater, fluidifier les mucosités ainsi que rendre son transit plus facile.

Trop tôt, l’introduction de l’eau risque d’affecter les besoins nutritionnels requis au développement du nourrisson. Les reins de ce dernier se sentent également immatures pour accueillir ce type de liquide et filtrer les toxines.

Pour éviter les éventuels problèmes de santé, il vaut mieux rester au mélange de lait en poudre avec les bonnes doses d’eau recommandées avant 6 mois. Son estomac est encore petit. L’eau ne fait que réduire son appétit. Une baisse assez conséquente du nombre de tétées entraîne la malnutrition ou la diarrhée chez l’enfant et par la suite une réduction de la production de lait maternel.

En cas de problème quelconque, l’avis d’un professionnel de santé est toujours sollicité pour nourrir votre bébé dans les meilleures conditions.

Que faire en période de canicule ?

Il faut faire preuve de prudence durant les fortes chaleurs estivales. Les bébés peuvent transpirer et perdre beaucoup d’eau. Pourtant, ils ne ressentent pas souvent la soif et s’exposent au problème de déshydratation. Cette situation est très propice aux différentes maladies infantiles comme la fièvre, la diarrhée…

Pour les moins de 6 mois, un biberon de lait infantile suffit pour l’hydratation. Même s’il fait trop chaud, le biberon doit rester à une température ambiante. Le reste de la préparation peut être chauffé au bain-marie ou dans un micro-ondes.

Comment introduire progressivement l’eau après 6 mois ?

L’introduction de l’eau commence à partir de la diversification alimentaire, plus précisément au sixième mois de bébé. À ce moment-là, il nécessite d’autres apports hydriques que les biberons de lait.

Quels types d’eau choisir pour bébé ?

Vous devez toujours donner de l’eau de bonne qualité à un enfant, que ce soit pour diluer la préparation pour nourrissons, pour concocter ses purées de fruits et légumes ou seulement pour lui donner à boire. Différents types d’eau sont possibles dont :

  • L’eau du robinet, mais il faut la laisser couler pendant quelques minutes afin d’obtenir une eau froide, et d’éliminer les micro-organismes et microbes dans les canalisations. L’eau chaude contient plus de plomb, une substance nocive pour l’organisme.
  • L’eau en bouteille faiblement minéralisée (inférieur à 500 mg/L), comme l’eau de source ou traitée portant sur l’étiquette la mention « convient pour la préparation des aliments pour nourrissons »,
  • L’eau provenant d’un puits privé, à condition que ce dernier respecte parfaitement les normes de qualité suite aux analyses bi-annuelles réalisées.

Par contre, certains types d’eau doivent être évités comme :

  • L’eau provenant d’une source naturelle non contrôlée régulièrement ou d’un lac,
  • L’eau gazeuse,
  • L’eau minérale ou minéralisée, qui renferme une grande quantité de minéraux
  • L’eau distillée,
  • L’eau déminéralisée.

L’eau sortant du réfrigérateur est aussi à bannir. Sinon, votre bébé risque de souffrir de troubles digestifs, tels que les diarrhées. Les jus de fruits et autres boissons sucrées ne conviennent pas également pour éviter l’obésité.

À défaut d’eau potable ou embouteillée, entre autres, lors des déplacements, il est impératif de faire bouillir de l’eau plus d’une minute. Laissez-la par la suite refroidir avant de la donner au bébé ou de préparer son biberon.

Au début, une petite quantité comprise entre 200 ml et 250 ml suffit au quotidien. Vous pouvez lui proposer davantage pendant la période des fortes chaleurs.

Pour donner de l’eau à votre bébé, l’usage d’un petit gobelet avec des anses est le moyen le plus pratique. Une petite cuillère pourra aussi vous aider au début.

 

 

A Lire également  La préparation des biberons pour bébé