Sélectionner une page

Quel âge pour un lit en hauteur ?

Rédigé par Louise le 21 septembre 2023
Louise-Rédactrice-Babyo
âge lit en hauteur

Les lits en hauteur sont de plus en plus prisés par les familles, notamment pour leur côté pratique et esthétique. Mais quel âge faut-il avoir pour profiter pleinement d’un lit en hauteur ? C’est ce que nous allons voir ensemble dans cet article.

Les conseils de la DGCCRF pour l’achat d’un lit en hauteur

Le DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) a publié un article sur les lits en hauteurs réservés aux enfants. L’organisme présente une liste de conseils, mettant en garde les parents sur les précautions à prendre pour éviter la survenue d’accidents. 

En effet, les lits superposés surélevés ou mezzanines sont très populaires dans les familles, car ils permettent de réaliser un gain de place intéressant et plaisent souvent aux enfants qui aiment se percher pour la nuit, comme dans une cabane dans les arbres. Toutefois, il convient de prendre des précautions avant de les adopter. 

La DGCCRF profite de cette publication pour rappeler les réglementations auxquelles est soumis le lit en hauteur

Tout lit en hauteur est réservé à un enfant âgé au minimum de 6 ans

Tout lit dont le couchage atteint une hauteur supérieure à 60 centimètres est considéré comme un lit en hauteur et fait l’objet d’une réglementation spécifique. Leur mise sur le marché est donc conditionnée à certaines exigences de sécurité.  

Il existe trois types de lit en hauteur :

Le lit mezzanine qui offre un espace sous le lit suffisamment haut pour qu’un enfant se tienne debout. Vous pouvez l’aménager en aire de jeu, bureau, coin lecture, rangements divers, etc.

Le lit en mi-hauteur reprend le principe du lit mezzanine, mais il se trouve à une hauteur intermédiaire, aux environs de 1,20 mètre de haut. Vous pouvez aménager l’espace sous le lit en coin jeu, rangements ou lecture, mais il est trop bas pour que l’enfant tienne debout ou pour proposer un coin bureau.

Les lits superposés qui accueillent deux enfants l’un au-dessus de l’autre. Ils sont parfaits pour les petites chambres, car vous gagnez de l’espace.

Sachez qu’il existe des lits superposés évolutifs qui s’adaptent au fil du temps. Ils peuvent être montés en lit mi-hauteur, puis en lit mezzanine et enfin en lit enfant classique.

Quel que soit le type de lit en hauteur que vous achetez (lit mezzanine, lits superposés ou lit à mi-hauteur), il n’est pas conçu pour un enfant de moins de 6 ans. 

Les autres réglementations françaises relatives au lit en hauteur

Pour être conforme aux normes en vigueur, le lit en hauteur doit obéir aux informations publiées au JORF (Journal Officiel de la République Française) ou conformément à un modèle ayant été soumis à un examen par un organisme accrédité.

Cela signifie que la conception du lit en hauteur doit avoir été testée pour s’assurer qu’elle soit adaptée, afin de minimiser les risques d’accident pour l’enfant. Les tests sont réalisés en simulant une utilisation normale et prévisible des produits. Une attention toute particulière doit être apportée pour prévenir :

  • les risques de chute ;
  • le coincement du corps de l’enfant et notamment de sa tête dans la structure du lit ;
  • les risques d’enchevêtrement pouvant occasionner des blessures.

Les normes correspondant à ces critères sont :

  • pour le lit mezzanine, la norme NF D 62 100 ;
  • pour les lits superposés, la norme NF EN 747+A1.

Les critères d’achat du lit en hauteur

Outre les normes signalées par un pictogramme ou stipulées dans la notice du lit en hauteur, les parents sont invités à vérifier les dimensions du lit, les différents espacements entre les éléments, ainsi que la stabilité et la résistance.

Vous devez vérifier 3 points avant de procéder à votre achat :

  1. Le lit doit impérativement porter la mention précisant que « le couchage en hauteur ne convient pas à des enfants de moins de 6 ans ». Elle peut être écrite en toutes lettres ou se présenter sous forme de pictogramme.
  2. Le couchage en hauteur doit impérativement être muni de barrières de sécurité sur tout le pourtour du lit. La seule interruption étant acceptée porte sur l’accès au lit, c’est-à-dire sur la largeur de l’échelle. 
  3. La hauteur de garde des barrières de sécurité doit mesurer au minimum 16 centimètres, à partir du dessus du matelas. Par ailleurs, l’épaisseur maximale du matelas doit être signalisée par un repère sur la structure du lit. Il peut s’agit d’un texte ou d’une ligne accompagnée par un pictogramme par exemple. 

Si vous achetez votre lit sur internet, vous devez vérifier tous ces critères à distance. Si vous nourrissez le moindre doute, interrogez votre vendeur en ligne qui doit vous fournir les preuves que le lit en hauteur est certifié. 

Le montage du lit en hauteur

Que vous achetiez votre lit en hauteur sur internet ou en boutique, il est le plus souvent livré en kit. Vous disposez naturellement de toutes les indications pour le monter. Respectez à la lettre ces instructions et ne sautez aucune étape. 

Choisissez judicieusement l’emplacement du lit en hauteur dans la chambre. Prévoyez une distance de sécurité entre la barrière faisant le pourtour du lit et les éléments et meubles environnant : murs, plafond, armoires, etc. Cette distance doit être soit inférieure à 7,5 centimètres, soit supérieure à 23 centimètres.  

Le lit en hauteur, et notamment le lit mezzanine, est souvent pourvu d’un dispositif de fixation au mur, afin d’éviter tout risque de basculement. Vous devez impérativement respecter les consignes du fabricant et vous en servir. 

Lisez attentivement les consignes d’utilisation et d’entretien. Le montage est crucial au moment de l’achat, mais vous devez également vous assurer de la stabilité du lit tout au long de sa durée de vie. Il arrive que les fixations se desserrent un peu au fil des utilisations, ce qui vous oblige à les resserrer pour ne prendre aucun risque de bris ou de chute. 

Afin d’éviter tout risque d’accrochage ou d’enchevêtrement, vous ne devez attacher aucun élément à la structure du lit : sac à dos en bandoulière, corde, crochet, ficelle, etc. 

A Lire également  Gagner en autonomie avec les meubles Montessori