Sélectionner une page

La grossesse, étape par étape

Rédigé par Louise le 2 avril 2023
Louise-Rédactrice-Babyo
grossesse trimestres

La grossesse est une période riche en événements pour la mère, comme pour son bébé. Toute femme enceinte pour la première fois se pose très légitimement une multitude de questions. Voici comment se déroulent les trimestres grossesse et les chamboulements auxquels vous devez vous attendre.

Premier trimestre de grossesse, entre 1 et 13 semaines : l’ancrage du fœtus

Les bouleversements de l’organisme de la femme

La majorité des femmes ne ressentent pas les premiers effets de la grossesse, lors des trois ou quatre premières semaines. Et pourtant, leur organisme subit un bouleversement d’importance. Il est toutefois courant d’éprouver une fatigue inhabituelle et de se sentir nauséeuse, notamment le matin au réveil. D’autre part, l’utérus subissant déjà des modifications, il opère une pression sur la vessie, c’est pourquoi la femme enceinte peut se surprendre à devoir aller uriner plus souvent que d’habitude.

Durant le premier des trimestres grossesse, l’embryon doit trouver sa place et s’ancrer. L’organisme doit alors s’adapter, se renforcer et s’armer pour s’apprêter à porter, nourrir, oxygéner et protéger un autre organisme, totalement dépendant.

La rapide croissance de l’embryon

À l’origine de la fécondation, l’embryon est constitué de deux cellules microscopiques. À la fin du premier trimestre de grossesse, il mesure déjà 10 centimètres et est alors considéré comme fœtus.

Il faut attendre en moyenne quatre semaines pour que le cœur du futur bébé commence à battre. La première écographie qui se tient à ce moment-là confirme qu’il fonctionne normalement et que sa vitalité s’avère satisfaisante. Par ailleurs, le fœtus commence à bouger, mais il est encore trop petit pour que la mère le ressente.

Les mesures à prendre lors du premier trimestre de grossesse

Lors du premier trimestre de grossesse, vous devez prendre rendez-vous avec votre gynécologue pour procéder à un bilan sanguin. Il permet de vérifier que les taux sont normaux, ainsi que de détecter certaines anomalies qui peuvent engendrer la trisomie, entre autres. Vous devez également établir une déclaration de grossesse à l’adresse de votre organisme d’assurance maladie et de votre caisse d’allocations familiales.

La première échographie est programmée pour la fin du premier trimestre de grossesse, entre 9 et 11 semaines.

Si vous résidez dans un désert médical, ne tardez pas à prendre les rendez-vous chez votre gynécologue et pour l’échographie. Il est même chaudement recommandé de rechercher la maternité qui pourra vous accueillir pour l’accouchement et de vous y inscrire.

Le deuxième trimestre de grossesse, entre 14 et 27 semaines : l’expansion du fœtus et ses premières manifestations

Le trimestre de grossesse le moins éprouvant pour la mère

Le deuxième trimestre de grossesse, en comparaison des deux autres, apparaît comme le moins éprouvant pour la mère. La fatigue est moindre, tandis que les nausées du premier trimestre de grossesse disparaissent.

Toutefois, la femme enceinte peut ressentir des contractions utérines. Si elles peuvent être inconfortables, elles demeurent sans gravité et sans conséquences pour le bébé.

L’expansion du fœtus

Le deuxième trimestre de grossesse voit le développement du fœtus s’accélérer et le ventre s’arrondir rapidement. Le futur bébé multiplie ses mouvements (parfois avec rudesse !) qui sont désormais perceptibles par la mère, ainsi que par quiconque pose la main sur son ventre.

À cet âge, le toucher devient le sens le plus développé, ce qui signifie que le fœtus ressent les contacts exercés au travers du ventre.

grossesse

Les mesures à prendre lors du deuxième trimestre de grossesse

Au début du deuxième trimestre de grossesse, vous devez participer à un rendez-vous avec une sage-femme. Il s’agit de l’entretien prénatal précoce, pris en charge par l’assurance maladie. Il permet de faire le point sur l’évolution de la grossesse, tant au niveau physique que psychologique.

L’échographie du cinquième mois s’avère capitale. Elle permet d’effectuer un bilan très précis de la santé du fœtus et de vérifier qu’il est en bonne santé. D’autre part, c’est le moment de la révélation du sexe de l’enfant. Il est souvent prédictible dès le quatrième mois, mais le verdict apparaît plus fiable le cinquième mois. Pensez à prévenir votre gynécologue si vous ne souhaitez pas connaître le sexe, mais préférez avoir la surprise à sa naissance.

Le troisième trimestre de grossesse, entre 28 et 40 semaines : les dernières évolutions avant la naissance

La dernière ligne droite pour la mère

Le troisième trimestre de grossesse peut s’avérer éprouvant pour la mère, car son corps est soumis à rude épreuve. Le bébé s’approche de sa forme définitive. Or, certains se montrent plus actifs que d’autres et laissent peu de répit, y compris la nuit, avec des manifestations répétées qui peuvent gâcher le sommeil. Pour ne rien arranger, il devient de plus en plus ardu de trouver une position confortable pour dormir, car le ventre est étendu à son maximum, mais aussi à cause du bouleversement hormonal qui influe sur la production des hormones du sommeil.

Le poids arrivant à son maximum, des maux de dos peuvent être ressentis, plus ou moins violemment. Par ailleurs, le bébé occupant une place importante, sa mère peut éprouver des gênes pour respirer et digérer. Le cas échéant, vous pouvez vous tourner vers un ostéopathe, établir un programme à base d’étirements ou pratiquer le yoga prénatal.

Les derniers préparatifs du bébé avant la naissance

Au cours du troisième trimestre de grossesse, le bébé se prépare à sa naissance. Les deux derniers mois sont pour lui l’occasion de gagner la moitié de son poids. Il doit d’autre part effectuer son retournement, afin de se placer la tête en bas, ce qui se tient entre le septième et le huitième mois de grossesse.

Les sens du bébé s’affinent, notamment son ouïe qui lui permet à la naissance de reconnaître la voix de sa mère et des autres personnes qui l’ont entourée durant la grossesse.

Les poumons doivent aussi s’apprêter au choc au contact de l’air. Ils achèvent leur développement entre la trente-quatrième et la trente-cinquième semaine de grossesse. Leur entraînement commence alors, en utilisant les mouvements du diaphragme de la mère, ce qui engendre parfois des hoquets qu’elle peut percevoir.

Les mesures à prendre lors du troisième trimestre de grossesse

Il est temps d’achever les derniers préparatifs pour le départ à la maternité. Outre la valise à préparer, vous devez prendre un rendez-vous avec l’anesthésiste qui passe en revue toutes les éventualités, dont le recours à la péridurale, la césarienne, voire la chirurgie.

Il ne reste plus qu’à attendre le bon vouloir du bébé qui décide du meilleur moment pour entamer le processus de l’accouchement !

A Lire également  La pratique de l'haptonomie durant la grossesse : se connecter avec son bébé in utero